Les absences liées au burn-out ont triplé ces trois dernières années

Ces quatre dernières années, déjà avant la pandémie, le nombre de collaborateurs en arrêt de travail de longue durée pour cause de stress et de burnout a connu un hausse de 40%.
Fin 2020, la Belgique comptait 111.732 personnes en invalidité pour causse de dépression ou de burn-out.
Chiffres de l'INAMI (Institut National d'Assurance Maladie-invalidité)

Le coût du risque psycho-social a triplé en 12 ans

Entre 2007 et 2019, les indemnités d’invalidité chez les salariés ont presque triplé en 12 ans et les indemnités d’incapacité de travail primaire (ITP) des salariés ont presque doublé pendant cette période. La hausse est donc plus prononcée chez les invalides.

Le taux d'invalidité chez les femmes a triplé également

Le taux d’invalidité des hommes est passé de 5,5% à 7,4% entre 1996 et 2019 , alors qu’il a progressé de 4,3% à 11,1% chez les femmes.

Le coût de l'incapacité de travail a dépassé celui du chômage

Les différentes branches de la sécurité sociale fonctionnent comme des vases communicants : quand on durcit les règles dans les régimes de (pré)pension ou de chômage, on augmente le nombre de personnes susceptibles de toucher une indemnité d'incapacité de travail ou on allonge la période durant laquelle elles en bénéficieront : à ce titre nous pouvons citer les politiques d’activation des chômeurs, l’accentuation de la dégressivité des allocations de chômage, l’accès réduit à la prépension avec notamment le Pacte des générations…). La figure montre un certain glissement du chômage vers l’incapacité de travail.

Un risque plus important chez les employés

Les chiffres démontrent un risque plus élevé d'incapacité prolongée chez les employés que chez les ouvriers.

1 collaborateur sur 4 a du mal à gérer son stress au travail

Etude Mensura 2019 auprès de 28.000 travailleurs

Une exposition excessive et longue à un stress important nuit à la santé mentale et physique, et peut à terme devenir une cause de problèmes. C'est pourquoi il est important pour votre entreprise de prendre des mesures pour soulager ou éliminer le stress excessif ou persistant

Il est aujourd'hui essentiel de fournir à vos collaborateurs les outils nécessaires pour qu’ils puissent correctement mettre en pratique tout ce qui est attendu d’eux.

56% des collaborateurs estiment que l'entreprise ne se préoccupe pas suffisament de leur bien-être mental

Alors que les travailleurs belges du secteur privé estiment que leur employeur se préoccupe de leur bien-être mental, 93% des dirigeants d'entreprise déclarent avoir pris les mesures nécessaires.

Ces perceptions divergentes montrent que le travailleur ne connaît pas toujours clairement les actions spécifiques de l'employeur en matière de bien-être mental, même si des actions sont prévues.

Enquête RH Acerta et StepStone
En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et participer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de protection des données pour plus d'informations.